Calcul sur cartes graphiques, cryptographie et sécurité Antoine Joux

Afin de répondre aux besoins croissants des applications graphiques, les cartes graphiques connaissent une impressionnante augmentation de leur puissance de calcul. Une tendance récente appelée GPGPU (General-Purpose computation on Graphics Processing Units) consiste à détourner cette puissance afin de réaliser des calculs indépendamment de toute problématique d'affichage. Dans cet exposé, nous nous intéresserons aux applications possibles de cette technique aux algorithmes utilisés en cryptographie. Parallèlement, l'introduction de telles cartes graphiques dans un ordinateur modifie profondément la nature de son architecture interne et est susceptible d'introduire de nouvelles vulnérabilités que nous aborderons également.