Le traçage de traîtres en multimediaTeddy Furon

Pour faire face au piratage sur Internet de ses contenus, l'industrie de l' "entertainment" a promulgué un ensemble de mesures techniques de protection, plus connues sous le nom de DRM. Limitant l'accès des contenus dûment achetés, les DRM ont créé une énorme frustration chez les utilisateurs et sont devenus très controversés. Le traçage des traîtres fait partie des techniques alternatives moins intrusives en développement à l'heure actuelle. L'objectif est de s'attaquer à la source de la redistribution illégale en identifiant qui possédait à l'origine les contenus. La présentation a pour but de décrire le problème du traçage de traîtres, d'en établir un rapide historique (de Magaret Thatcher au disque Blu-Ray) et de décrire de manière simple les principes soutenant les solutions actuelles. Les ingrédients de base seront les suivants : une pincée de théorie des codes, un peu de statistique et beaucoup de tatouage numérique.