Attaques par analyse de canaux cachés et de fautes.Christophe Clavier

Les attaques par analyse de canaux cachés (analyse de temps, de consommation de courant,...) sont apparues il y a une dizaine d'années environ. Elles peuvent menacer la sécurité des cartes à puces en permettant par exemple la révélation de clés cryptographiques bien plus efficacement que ne le permet la cryptanalyse classique. Nous introduirons ces attaques et en donnerons quelques exemples classiques. Nous mentionnerons des principes de contre-mesures permettant de les rendre difficiles ou inopérantes. Enfin nous étudierons la possibilité de les appliquer au cas où la fonction cryptographique attaquée est partiellement inconnue. Dans ce contexte, nous exhiberons des possibilités de retrouver malgré tout la clé utilisée, et/ou d'obtenir par retro-conception de l'information nouvelle sur la spécification de l'algorithme.