Si les citoyens ne défendent pas la cité, qui la défendra?Dominique Chandesris

"Si les citoyens ne défendent pas la cité, qui la défendra?" : le maillon fort de la protection de systèmes d'information n'est jamais la technique mais l'humain dont l'organisation.

Cette citation trafiquée de Thucydide veut indiquer ici que l'informatique et les télécommunications ne sont que des outils et qu'il nous faut rappeler que les hommes font partie des systèmes d'information.

L'outil une prolongation du système nerveux pour réaliser la partie répétitive du travail (recherche, rédaction, gestion, contrôles, diffusion). Comme avec un marteau, il est possible de se taper sur les doigts voir de mal tenir ou de mal construire son maillet. Mais la vulnérabilité principale des SI reste l'intoxication par la désinformation: diffuser des manuels incomplets ou délibérément faux est très délicat, mais des mécanismes de ce type sont-ils possibles ?

Plus généralement sont examinées la nature des menaces sur les SI liées aux personnes, la nature des facteurs de résistance des SI liés aux personnes et la mise en œuvre de mesures de protections liées aux personnes et leurs limites.

"L'épaisseur d'une muraille compte moins que la volonté de la franchir." Thucydide.

"La cité qui garde ses hommes possède le plus sûr rempart" Eschyle Perses 348,349.