Tatouage de données d’imagerie médicale – Applications et MéthodesGouenou Coatrieux

Le tatouage (ou watermarking), de par ses principes, peut jouer un rôle complémentaire en matière de sécurité (intégrité, authenticité …) et de gestion de l’information médicale. Au cours de cet exposé, nous reviendrons sur quelques exemples où le tatouage est proposé comme outil de protection ou pour faciliter le partage et l’accès aux données d’imagerie médicale. Nous discuterons également des risques d’interférences liées à la présence de la marque avec l’interprétation de telles images. En effet, si l’exploitation de cette technologie est freinée du fait de la nécessité de préserver la qualité diagnostique des images, des solutions ont néanmoins été proposées (tatouage par régions d’intérêt et tatouage réversible ou sans pertes). Nous présenterons quelques un de ces schémas de marquage.