La sécurité des systèmes de voteFrédéric Connes

La sécurité des systèmes de vote consiste à garantir l'intégrité des suffrages, le secret du vote, ainsi que la disponibilité et l'auditabilité des instruments électoraux. Nous présentons d'abord la sécurité des systèmes traditionnels, en montrant que le secret est, dans les démocraties, un acquis récent dont le respect n'est pas imposé de façon stricte, tandis que l'intégrité, la disponibilité et l'auditabilité sont des impératifs anciens et majeurs que la loi et le juge de l'élection s'attachent à faire respecter. Nous abordons ensuite le délicat problème de l'automatisation des systèmes de vote, qui soulève de graves problèmes en termes de sécurité. Pour y remédier, des solutions à base de trace papier et d'émission d'un reçu ont été proposées, mais elles ne résolvent pas totalement les problèmes soulevés. Nous proposons un protocole de vote se voulant simple à comprendre et facile à mettre en oeuvre. Son principe consiste à donner aux électeurs un reçu associant une marque anonyme à leur vote, cette association étant reprise sur un site web. Ainsi, les électeurs peuvent vérifier que leur suffrage a bien été pris en compte et toute personne peut refaire le calcul des résultats à partir du site. Le secret est quant à lui assuré en plaçant sur le reçu non seulement l'appariement entre le choix de l'électeur et la marque attribuée, mais aussi tous les autres choix possibles, associés à des marques correspondant à des votes antérieurs pour ces autres choix.