Comité d'organisation

Benjamin Morin (ANSSI)

Benjamin Morin est chef du laboratoire architectures matérielles et logicielles au sein de la sous-direction expertise de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Ses travaux portent sur la sécurité système et applicative (systèmes d'exploitation, terminaux mobiles) et sur la détection d'intrusion. Avant de rejoindre l'ANSSI en 2008, il a travaillé pendant trois ans comme enseignant-chercheur dans l'équipe sécurité des systèmes et des réseaux (SSIR) de Supélec, à Rennes. Docteur et ingénieur de l'INSA de Rennes en informatique, il a effectué sa thèse au sein du laboratoire sécurité des services et des réseaux d'Orange Labs, où il a travaillé successivement comme doctorant puis comme ingénieur de recherche entre 2000 et 2005.

Frédéric Tronel (CentraleSupélec)

Frédéric Tronel est docteur de l'université de Rennes 1. Il a effectué sa thèse à l'IRISA dans le domaine de la tolérance aux fautes dans les systèmes distribués asynchrones. Depuis octobre 2008, il est enseignant-chercheur au sein de l'équipe CIDRE commune à INRIA, CentraleSupélec, CNRS et l'Université de Rennes 1. Actuellement, il est co-responsable pédagogique avec Sylvain Gombault (Telecom Bretagne) du mastère spécialisé en cybersécurité, codélivré par CentraleSupélec et Telecom Bretagne depuis 2002.

Mathieu Blanc (CEA / DAM)

Mathieu Blanc est diplômé de l'ENSEIRB en 2002 et obtient le titre de Docteur en informatique de l'université d'Orléans en 2006. Depuis 2007, il est ingénieur chercheur en sécurité des systèmes d'information au CEA/DAM. Ses thèmes de recherche sont la sécurité des architectures de calcul hautes performances et l'analyse de code binaire. Il participe à différents comités de programmes de conférences dans les domaines de la sécurité et du calcul scientifique. Par ailleurs, il est régulièrement sollicité pour des évaluations de sécurité au sein du CEA. Rédacteur occasionnel dans MISC, il est intervenu dans plusieurs conférences IEEE autour de la sécurité des systèmes distribués. Il enseigne à l'ENSEIRB et à l'université de Versailles - Saint Quentin, et participe à l'organisation de diverses conférences comme le SSTiC et les RMLL. Site : http://moutane.net/

Nicolas Bareil (Airbus Group)


Nicolas Prigent (LSTI)

Docteur de l'Université de Rennes 1, Nicolas Prigent est Expert SSI chez LSTI.

Olivier Heen (Technicolor)

Docteur de l'université paris 7 en informatique fondamentale, Olivier HEEN est ingénieur de recherche senior au laboratoire sécurité de Technicolor. Ses recherches portent sur la sécurité des réseaux ad hoc et la vérification des protocoles. Pages perso : à Technicolor, à l'INRIA

Comité de programme

Aurélien Bordes

Ingénieur spécialisé dans la sécurité des systèmes d'informations, Aurélien Bordes, s'est spécialisé dans l'étude de la sécurité des réseaux et des systèmes d'exploitation.

Axel Tillequin (Airbus Group)


Benjamin Morin (ANSSI)

Benjamin Morin est chef du laboratoire architectures matérielles et logicielles au sein de la sous-direction expertise de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Ses travaux portent sur la sécurité système et applicative (systèmes d'exploitation, terminaux mobiles) et sur la détection d'intrusion. Avant de rejoindre l'ANSSI en 2008, il a travaillé pendant trois ans comme enseignant-chercheur dans l'équipe sécurité des systèmes et des réseaux (SSIR) de Supélec, à Rennes. Docteur et ingénieur de l'INSA de Rennes en informatique, il a effectué sa thèse au sein du laboratoire sécurité des services et des réseaux d'Orange Labs, où il a travaillé successivement comme doctorant puis comme ingénieur de recherche entre 2000 et 2005.

Cedric Blancher (EADS Innovation Works)

Après quatre ans comme consultant en sécurité des systèmes d'information, Cédric Blancher a rejoint le laboratoire de recherche en sécurité informatique tout juste créé chez EADS Innovation Works. D'abord qu'ingénieur-chercheur, avec des travaux focalisés sur la sécurité des réseaux de données et les honeypots, il dirige à présent ce laboratoire.

Rédacteur pour MISC et Linux Magazine, membre du groupe Rstack et du défunt French Honeynet Project, intervenant en mastère à la faculté de Limoges et à l'ESIEA, conférencier et blogueur à ses heures, il participe également à la promotion et au développement du logiciel libre en SSI, particulièrement dans les pays en voie de développement, via un programme de l'Organisation Internationale de la Francophonie.

Site : http://sid.rstack.org/ Blog : http://sid.rstack.org/blog/

David Naccache

-

Eric Leblond (Stamus Networks)


Fabien Perigaud (Airbus D&S)


Fernand Lone Sang


Florent Marceau (CERT-LEXSI)

Florent Marceau a rejoint le CERT-Lexsi en 2004 en tant que consultant en sécurité informatique. Il intervient principalement dans le cadre de missions de reverse engineering, dans des domaines aussi variés que l'analyse virale, les analyses forensics ou la recherche en vulnérabilités.

Frédéric Guihéry (AMOSSYS)

Frédéric Guihéry est responsable des activités de R&D en sécurité au sein de la société AMOSSYS basée à Rennes. Ses travaux portent essentiellement sur la conception d'architectures sécurisées, le durcissement d'OS et l'informatique de confiance. Il s'est par ailleurs spécialisé dans le domaine de la rétro-conception de programmes et de protocoles, notamment au travers du projet Netzob. Il a présenté ses travaux dans différentes conférences telles que CCC, Black Hat, ICCC et SSTIC. @_sygus

Frédéric Tronel (CentraleSupélec)

Frédéric Tronel est docteur de l'université de Rennes 1. Il a effectué sa thèse à l'IRISA dans le domaine de la tolérance aux fautes dans les systèmes distribués asynchrones. Depuis octobre 2008, il est enseignant-chercheur au sein de l'équipe CIDRE commune à INRIA, CentraleSupélec, CNRS et l'Université de Rennes 1. Actuellement, il est co-responsable pédagogique avec Sylvain Gombault (Telecom Bretagne) du mastère spécialisé en cybersécurité, codélivré par CentraleSupélec et Telecom Bretagne depuis 2002.

Gilles Guette (Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Rennes/IRISA)

Je suis maître de conférence de l'Université de Rennes 1. J'effectue mes enseignements à l'Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Rennes (ESIR). Mes thèmes de recherche incluent la sécurité des réseaux ad hoc mobiles et le respect de la vie privée. Plus particulièrement, je m'intéresse aux communications sécurisées et anonymes dans les réseaux de véhicules. Par le passé, je me suis aussi intéressé aux infrastructures de gestion de clés et au protocole DNSSEC.

Marion Videau (Quarkslab et LORIA [CNRS, INRIA, Université de Lorraine])

Marion Videau est responsable scientifique de Quarkslab. Son domaine de recherche général est la cryptologie, de ses aspects fondamentaux jusqu'aux liens qu'elle entretient avec la sécurité informatique ou la sécurité juridique. Auparavant maîtresse de conférences en informatique à l'université de Lorraine, elle est actuellement chercheuse associée au LORIA (laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications).

Mathieu Blanc (CEA / DAM)

Mathieu Blanc est diplômé de l'ENSEIRB en 2002 et obtient le titre de Docteur en informatique de l'université d'Orléans en 2006. Depuis 2007, il est ingénieur chercheur en sécurité des systèmes d'information au CEA/DAM. Ses thèmes de recherche sont la sécurité des architectures de calcul hautes performances et l'analyse de code binaire. Il participe à différents comités de programmes de conférences dans les domaines de la sécurité et du calcul scientifique. Par ailleurs, il est régulièrement sollicité pour des évaluations de sécurité au sein du CEA. Rédacteur occasionnel dans MISC, il est intervenu dans plusieurs conférences IEEE autour de la sécurité des systèmes distribués. Il enseigne à l'ENSEIRB et à l'université de Versailles - Saint Quentin, et participe à l'organisation de diverses conférences comme le SSTiC et les RMLL. Site : http://moutane.net/

Nicolas Bareil (Airbus Group)


Nicolas Prigent (LSTI)

Docteur de l'Université de Rennes 1, Nicolas Prigent est Expert SSI chez LSTI.

Nicolas Ruff (Google)

Nicolas RUFF fait partie de la Google Security Team.

Olivier Courtay (DGA-MI)

Olivier Courtay débute en 2001 dans une start-up dédiée à la sécurité Internet. Il intégre Technicolor pour s'intéresser aux domaines de Secure Boot, Protection de contenu et sécurité embarquée. Il est actuellement ingénieur Cyberdéfense à la DGA-MI.

Olivier Heen (Technicolor)

Docteur de l'université paris 7 en informatique fondamentale, Olivier HEEN est ingénieur de recherche senior au laboratoire sécurité de Technicolor. Ses recherches portent sur la sécurité des réseaux ad hoc et la vérification des protocoles. Pages perso : à Technicolor, à l'INRIA

Olivier Levillain (ANSSI)

Olivier Levillain est chef du centre de formation à la SSI au sein de l'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Auparavant, il a travaillé dans les laboratoires de la sous-direction expertise de l'ANSSI, sur des sujets variés allant des attaques sur les mécanismes bas-niveau des architectures matérielles aux infrastructures de gestion de clés. Plus récemment ses travaux ont porté sur les protocoles réseau sécurisés (et plus particulièrement SSL/TLS) et les langages de programmation (études JavaSec et LaFoSec, présentation Mind Your Languages).

Romaric Ludinard (ENSAI)

Romaric Ludinard est docteur et ingénieur de l'université de Rennes 1.

Il a travaillé en tant qu'ingénieur de recherche, chez Inria Rennes - Bretagne Atlantique dans le domaine de la tolérances aux défaillances byzantines dans les réseaux large-échelle, puis dans l'équipe SSIR à Supélec Rennes sur des problématiques de détection d'intrusion comportementale, basée sur les données applicatives.

Sa thèse de doctorat, préparée chez Inria Rennes - Bretagne Atlantique et Technicolor R&I, porte sur la détection et la caractérisation de fautes dans les réseaux large-échelle.

Il est aujourd'hui enseignant chercheur à l'Ensai, en charge de la filière Statistique et Ingénierie des données.

page perso

Yves-Alexis Perez (ANSSI)

Yves-Alexis est reponsable du laboratoire « Architectures matérielles et logicielles » aussi de l'ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information).

Ses travaux portent sur les systèmes d'exploitation, les systèmes mobiles et les interactions entre matériel et logiciel.

Il a présenté ses travaux au sein de l'agence sur la sécurité des cartes réseau à CanSecWest (2010 et 2011), SSTIC 2010 et RAID 2011. Il a aussi présenté des pistes de sécurisation des infrastructures de résolution de noms.